L’épiphanie

C’est l’épiphanie, alors voici deux recettes de galette des rois : une traditionnelle et une à Index Glycémique bas.

Bonne dégustation !

Galette des rois traditionnelle

Source : https://www.franceinter.fr/emissions/va-deguster/ …de Hugues Pouget

Recette pour une galette de 30 cm de diamètre environ 8/10 personnes

Recette de la crème d’amande :

125g de poudre d’amande

125g beurre mou

100g de sucre roux

3 œufs

2 disques de pâte feuilletée

1 œuf (pour faire dorer la pâte)

Progression :

Mélanger le beurre pour avoir une texture pommade, ajouter progressivement le sucre roux, puis les œufs (tempérés un à un).

Finir le mélange avec la poudre d’amande. Le mélange doit être souple et homogène.

Acheter chez votre pâtissier (ou dans le commerce) 2 disques de 30 cm de diamètre de la pâte feuilletée.

Sur le premier disque à l’aide d’une poche, garnir la pâte de crème d’amande ou avec une cuillère. Attention l’épaisseur de la crème d’amande doit être régulière.

Laisser tout autour 2/3 cm de pâte sans crème d’amande, humidifier cette partie avec de l’eau froide à l’aide d’un pinceau, puis poser un autre disque de pâte feuilletée sur le premier disque.

Avec les doigts, appuyer sur les rebords pour sceller les deux parties.

Utiliser le dos d’un couteau pour réaliser un décor sur le dessus, dorer la pâte.

Laisser reposer 24 heures au frais.

Cuire à four chaud, 180°C pendant environ 1H00, attention le temps de cuisson est variable d’un four à l’autre

Galette des rois à IG bas de Marie Chioca

Source : https://www.saines-gourmandises.fr

Ingrédients pour une galette de 6/8 parts (A préparer de préférence la veille pour bien la laisser refroidir)   

Préparation : 5 minutes pour la galette, 5 minutes pour la nougatine

Cuisson : 14 minutes

Pour la galette

300g de poudre d’amande
5 œufs
12 cl de sirop d’agave
100g de beurre demi-sel ou de margarine St Hubert bio
40g de farine complète T 110
Parfum au choix: 2 fèves Tonka finement râpées (râpe à muscade), ou une cuillerée à café d’arôme amande amère ou 15 gouttes d’huile essentielle de citron ou d’orange.

Pour la nougatine

65g d’amandes effilées
4 cuillerées à soupe de sirop d’agave

fève de tonka

Mélanger dans un saladier tous les ingrédients de la galette. Verser la pâte dans un moule à manqué ou un cercle à pâtisserie chemisé de papier cuisson.

Enfourner pour 12 minutes (galette fondante à cœur), ou 14 minutes (galette moelleuse mais plus cuite, ma préférée), puis bien laisser refroidir au frais.

Quelques minutes avant de servir, mettre dans une petite casserole les amandes effilées et le sirop d’agave. Faire dorer à petit feu quelques minutes (4 à 5 minutes) en surveillant de ne pas faire brûler les amandes et le sirop. Attention, ça crame très vite, surtout vers la fin : ne quittez pas la casserole des yeux et mélangez sans cesse à la spatule. Dès que le sirop commence à roussir, éteindre le feu et verser immédiatement sur le gâteau. La nougatine va durcir en quelques secondes.

Voilà, il ne vous restera plus qu’à la déguster avec une tasse de bon café ou de cidre brut. Ne vous cassez pas les dents sur la fève, et ne vous disputez pas pour la couronne…

Petite histoire de la fève

Source : https://www.lanutrition.fr

Comment la fève est-elle arrivée dans nos assiettes ?

Le terme « fève » désigne le nom de la plante ainsi que ses graines, qu’on peut consommer fraîches ou sèches.

Cultivée depuis le néolithique, la fève serait originaire du Moyen-Orient, puis elle serait parvenue progressivement en Europe, en Afrique et en Inde.

Durant l’Antiquité et le Moyen Âge, la fève était un légume de base de l’alimentation. On lui attribuait alors des vertus médicinales contre la gale et les ulcères.

Mais au fur et à mesure, la fève a laissé sa place aux haricots et aux pommes de terre.

Ce n’est qu’à partir du XVe et du XVIe siècles que cette graine fut consommée fraîche, une fois que sa culture a été faite près des rivières pour obtenir des fèves des marais.

La fève était également utilisée lors de la célèbre « galette des rois » de l’Épiphanie, avant qu’elle ne cède sa place aux figurines actuelles.