Huiles essentielles : précautions d’utilisation – partie 3

Les huiles essentielles sont puissantes et efficaces, mais elles ont des contre-indications.

Afin que vous puissiez utiliser les huiles essentielles en toute sécurité, avant toute utilisation, veuillez lire et respecter les précautions d’utilisation qui suivent :

Les informations sur les huiles essentielles sont données à titre informatif. Ce ne sont pas des informations médicales, elles ne se substituent pas aux conseils et aux ordonnances données par un médecin. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Avant utilisation et en cas de doute, demandez toujours l’avis d’un spécialiste !

Tenir les huiles essentielles hors de portée et hors de vue des enfants.

Ne pas laisser les enfants utiliser des huiles essentielles.

L’usage d’huile essentielle (même en diffusion) sur les enfants de moins de six ans est déconseillé.

Il est interdit de s’injecter des huiles essentielles.

L’usage des huiles essentielles est déconseillé pour les femmes enceintes, les femmes allaitantes, les personnes suivant des traitements et les personnes allergiques, sauf avis médical.

Pour les personnes ayant des allergies respiratoires ou/et de l’asthme il est déconseillé d’inhaler les huiles essentielles.

Il est déconseillé d’utiliser des huiles essentielles durant un traitement médical, sauf avis médical.

Avant application, les huiles essentielles doivent être diluées dans une huile végétale, macérât huileux, …

Ne pas appliquer d’huile essentielle dans les yeux, dans le nez ou autour des oreilles.

Ne pas avaler d’huile essentielle, sauf avis médical.

Il faut se renseigner sur la contenance des huiles essentielles avant utilisation. Certaines contiennent des furocoumarines, elles sont photosensibilisantes. Il ne faut pas s’exposer au soleil au minimum pendant 8h après application.

Certaines huiles essentielles sont hormon-like (elles équilibrent ou dérégulent la production d’hormones). Il ne faut pas les utiliser en cas de traitements hormonales, mastoses, fibromes, cancers hormono-dépendant ou d’œstrogène excédentaire.

Certaines huiles essentielles sont cortison-like (stimulation l’activité des glandes surrénales). Il ne faut pas les utiliser en cas de traitements à la cortisone ou de pathologies dépendantes de la cortisone.

Certaines huiles essentielles peuvent être allergisantes, irritantes pour la peau, les voies respiratoire, toxiques à certaines doses.

Il convient de lire avant utilisation les informations spécifiques des huiles essentielles et de se renseigner auprès d’un professionnel avant utilisation.

Ne pas retirer la capsule codigoutte des flacons.

Avant toute utilisation faire un test allergique. Mettre une à deux gouttes d’huile essentielle dans le pli du coude et attendre 24 heures. S’il y a une réaction cutanée (rougeurs, bouton…), ou sensation de brûlure, n’utilisez pas l’huile essentielle.

Garder les flacons à l’abri de la lumière, dans un lieu sec et frais.

Les huiles essentielles sont volatiles, il faut bien les refermer après utilisation.

Lavez-vous les mains après utilisation.

Soyez vigilant lorsque vous utilisez les huiles essentielles. Ne jouez pas à l’apprenti sorcier ! Regarder bien les conseils d’utilisation, fiches techniques et demander toujours l’avis de spécialiste.